Marché Immobilier

Les maisons à risque de saisie se multiplient en Outaouais



Les maisons à risque de saisie se multiplient en Outaouais Le ralentissement dans le domaine de la construction est la principale cause, selon un syndic de la région.

Si le nombre de saisies immobilières est relativement stable, le nombre de préavis de 60 jours acheminés aux propriétaires en défaut de paiement a quant à lui explosé de 35 % en Outaouais au cours des deux premiers mois de l'année. Le ralentissement dans le domaine de la construction est la principale cause, selon un syndic de la région.

Selon les données compilées par la firme GDL Crédit Ressource, 168 préavis ont été transmis en janvier et février pour enjoindre des propriétaires de payer leurs dettes et leur hypothèque, à défaut de quoi ils devraient remettre leurs clés au créancier.

Lire l'article




Retour à la liste des publications